PCPS


Les actions humanitaires

migrant

Depuis le 5 novembre 2002 date de la  fermeture  du centre de la Croix Rouge à Sangatte,

les migrants présents dans le Calaisis se retrouvent pour la plupart d’entre eux à la rue.

Encore aujourd’hui les migrants fuient la guerre, la torture ou les violences policières et ne cessent d’affluer à Calais, à Dunkerque et sur tout le littoral

Ils proviennent de différents pays :  Le Soudan, l’Érythrée, la Syrie, l’Afghanistan , la somalie etc..

Les conditions dans lesquelles ils survivent sont des plus difficiles.

Différentes associations se mobilisent pour leur venir en aide dont l’association  SALAM installée à Calais.

action humanitaire (2)

 

Classe porteuse du projet : Préparation aux concours paramédicaux et sociaux : PCPS

 

Classes impliquées dans le projet : L’ensemble des filières

 

Objet : Collecte

  • Collecte de kits d’hygiène (savon, shampoing, dentifrice, brosses à dent, à cheveux, serviettes, gants de toilettes, serviettes hygiéniques,déodorant etc..)
  • Collecte d’écharpes, de bonnets et de gants

 

Objectif général :

  • Éduquer à la citoyenneté (engagement solidaire, être acteur au sein du lycée et plus largement de la société, ..)

20151102_104343

Objectifs pédagogiques :

  • Comprendre la réalité du terrain professionnel
  • Se mobiliser pour une action humanitaire et développer l’empathie
  • Préparer à l’épreuve orale du concours
  • S’initier à la démarche de projet

Date du déroulement de la collecte : Fin septembre jusque mi octobre 2015

Lieu de stockage : À définir avec Le CPE référent de la formation prépa-concours :

Mr Laurent Lenglet

Descriptif :

Étant donné que les étudiants de la formation PCPS se destinent aux métiers du travail social et  infirmier il nous semblait opportun qu’ils puissent organiser une action humanitaire en lien avec l’actualité.

Le suivi de l’actualité est au cœur de notre formation, ces derniers jours nous avons été alertés par la situation des migrants à Calai, dans d’autres villes de France (Paris, Tourcoing, Roubaix,..) et dans une ville frontalière : Tournai .

Fuyant la guerre, les tortures et les violences policières, ces migrants survivent sur notre territoire national dans des conditions des plus difficiles. Pour y arriver, ils ont du affronter tous les dangers, ont connu la faim, la soif.

Beaucoup sont morts en cherchant à traverser la Méditerranée. Ceux qui sont arrivés chez nous sont finalement des rescapés.

En attendant ils ne peuvent compter que sur le soutien de quelques associations, de plus en plus dépassées par l’ampleur de la tâche.

Bilan de l’action humanitaire :

Réaliser une exposition de la collecte  et éventuellement de la distribution

Lieux proposés : CDI et  salle des Professeurs (à confirmer)