Textes du projet centenaire


photo centenaire 7Mon cher Joseph,

J’ai bien reçu ta lettre et j’en suis heureuse. J’espère que tu n’as rien de grave pour être à l’hôpital. N’oublie pas de remercier les sœurs pour les soins . Maman était assez triste de passer ce quatrième Noël sans ta compagnie. Nous avons assez bien décoré la maison, j’en suis assez fière à vrai dire. Nous sommes allés à la messe de minuit du père Marc. Il a cité le nom de chaque défunt. J’ai peur au plus profond de mon âme d’entendre par un de ces jours, parmi celui de milliers d’autres soldats qui ont donné leur vie pour la France, ton nom.

J’espère te revoir sain et sauf au sein de la famille. Maman t’embrasse très fort.

Moi aussi, passionnément.

V. A.

 

photo centenaire 6Mon cher Docteur Martin,

Je ne saurais comment exprimer mon admiration envers votre courage. C’est un miracle, un don tombé du ciel de vous avoir comme frère. Vous êtes un brave soldat. Soyez prudent !

Vous êtes fidèle et loyal à votre pays. Vous agissez en héros, en tant que Français. Vous êtes la foi et notre gloire. Vous êtes la France. Votre force et votre confiance vous fera gagner la bataille. Vous êtes la victoire incarnée.

Prenez soin de vous, mon frère ! J’espère vous revoir très vite.

Je pense à vous…

Votre sœur qui vous aime.

Z. R.

 

photo centenaire 5Cher Léon,

J’ai bien reçu ta lettre ce matin. Comme tous les matins, je ne cesse de penser à toi depuis que tu es parti.Chaque jour qui passe sans toi me remplit de tristesse. Tu me manques terriblement. Je suis seule face à la difficulté du quotidien. Je n’ai qu’une seule envie : te prendre dans mes bras. J’espère que cette guerre se finira très vite.

Bonne chance à toi !

Reviens-nous très vite !

O. D.